Article dans le Slider

L’adoucissement du cœur

Mes frères et sœurs, sachez que le jour du jugement Allah regardera nos cœurs, Allah ne regardera pas nos images, ni nos corps, ni nos richesses, mais Il (عز وجل) regardera les cœurs et les actes.

Abou Hourayra (رضي الله عنه) rapporte que le prophète (صلى الله عليه وسلم) a dit: « Certes, Allah ne regarde pas vos corps ni vos images, mais Il regarde vos cœurs et vos actes.»  {Rapporté par Mouslim}

Il faut donc comprendre que le jour du jugement, Allah (سبحانه وتعالى) regardera les cœurs car le coeur occupe une place centrale : Le coeur est le roi des membres du corps. A ce titre, l’imam Ibn Al Qayim (رحمه الله) a dit : Le cœur est pour les membres du corps ce qu’est le roi qui commande ses soldats. Si le roi est bon, les soldats seront bons. Si le roi est mauvais, les soldats seront mauvais.

Annou’màn Ibn Bashir (رضي الله عنه) rapporte: « J’ai entendu le Messager de Dieu  dire : Sachez que dans le corps humain, il y a une bouchée de viande. Quand cette bouchée est bonne, tout le corps est bon. Et quand elle est mauvaise, tout le corps le devient. Sachez que cette bouchée est le cœur». {Rapporté par Boukhari et Mouslim}

Celui qui se présentera à Allah avec un cœur sain aura tout gagné le jour où ni les biens, ni les enfants ne seront d’aucune utilité. Il incombe à chacun d’entre nous, de se soucier avant tout de la purification de son cœur. On se doit de connaitre les maladies du cœur et de les soigner, afin de nous présenter le jour du jugement à Allah (عز وجل) avec un cœur sain. A ce titre, Allah (عز وجل) a dit dans sourate Al Shouaara (S26 :V88 et 89) : « Le jour où ni les biens, ni les enfants ne seront d’aucune utilité. »

Iblis le maudit, l’ennemi d’Allah (عز وجل), a connu l’importance et la place qu’occupe le cœur. Iblis a donc rassemblé sa cavalerie et son infanterie afin d’attaquer les coeurs. Il attaque les coeurs tantôt les coeurs par ses mauvaises suggestions, tantôt par les passions et tantôt par les ambigüités.

Pour corrompre les cœurs, Iblis embellit les actes qui éloignent du chemin d’Allah  (عز وجل), et il a placé de nombreux pièges sur le chemin des serviteurs afin de les faire dévier du chemin du Tout Puissant.

C’est ainsi que les cœurs ont changés, qu’ils se sont détournés d’Allah, et que les gens se sont divisés en trois catégories :

  • 1ère catégorie : Celle de ceux qui ont un cœur sain qui recherche l’agrément d’Allah.
  • 2ème catégorie : Ceux qui ont un cœur malade qui sont dans un combat permanent avec leur égo et le diable.
  • 3ème catégorie : Ceux qui ont un cœur mort, ils se sont coupés d’Allah et de son adoration.

Il faut savoir que la foi augmente et diminue. Elle augmente par les bonnes actions et diminue par les péchés. Il faut aussi savoir que l’augmentation et la diminution de la foi ont un effet direct sur le cœur: Plus la foi augmente plus le cœur s’adoucit. Et plus la foi diminue, plus la maladie du cœur augmente, plus la personne s’éloigne d’Allah  (عز وجل), et par conséquent son cœur devient plus dur.

Lorsque le cœur s’adoucit pour Allah  (عز وجل), qu’il devient sensible, qu’il s’ouvre pour Allah  (عز وجل) et qu’il s’éloigne de la dureté, son auteur devient l’un des premiers à faire le bien. Celui qui a un coeur doux est réceptif face au rappel et met en pratique ce qu’il apprend. Lorsque le cœur s’adoucit pour Allah  (عز وجل), la personne s’éloigne naturellement des péchés.

Pour savoir si on a un cœur adouci ou un cœur dur, il faut regarder les signes. Parmi ces signes, le fait de ne pas éprouver de lassitude à évoquer Allah  (عز وجل), car l’évocation d’Allah  (عز وجل) apaise les coeurs.

Allah a dit dans sourate Al Ra’d (S13 :V28) : « Ceux qui ont cru, et dont les cœurs se tranquillisent à l’évocation de Dieu ». N’est-ce point par l’évocation de Dieu que se tranquillisent les cœurs ? »

Le cœur a un besoin que seule l’évocation (dhikr) peut combler, un homme dit à Al Hassan Al Basri (Rahimahu Allah) : O Abou Said : je me plains de la dureté de mon cœur. Al Hassan lui dit : attendrit le par l’évocation d’Allah.

Et parmi les signes qui prouvent qu’un cœur est adouci, il y a le fait d’oublier les soucis de ce bas monde quand on entre en prière. La prière est pour celui qui a un cœur sain un apaisement, un repos, la prunelle de ses yeux, la joie de son cœur. Malheureusement, certains d’entre nous continuent à penser à ce bas monde quand ils rentrent en prière alors qu’ils devraient oublier ce bas-monde et ne penser qu’à Allah  (عز وجل). Si aujourd’hui on pense à la dounia dans notre prière, c’est parce que nos cours ont durci.

Le signe suivant montrant l’attendrissement d’un coeur est le fait de ressentir de la tristesse quand on ne fait pas les adorations qu’on fait habituellement. Si quelqu’un a un programme de lecture de Coran, de zikr ou toute autre adoration et qu’il/elle ne le suit pas pendant une journée, cette personne se sent plus triste que celle qui a perdu son argent.

Un autre signe qui prouvant l’adoucissement du coeur est le fait de s’isoler avec Allah afin de l’invoquer, et de savourer ces moments où on se retrouve seuls à adorer Allah. Que ce soit en prière, en dhikr, en doaa ou autre adoration. Ibn Masoud  (رضي الله عنه) a dit : « Recherche ton cœur dans trois moments : lorsque tu écoutes le coran, dans les cercles d’évocation et dans les moments de solitude. Si tu ne le trouves pas dans ces trois moments demande à Allah qu’Il t’accorde un cœur, car tu n’en possède pas. »

Le fait d’avoir un cœur adouci est le plus grand bienfait que l’on puisse avoir sur Terre. Et que celui qui a le coeur dur sache qu’il est menacé du châtiment d’Allah.

Allah a dit dans sourate Al Zoumar (S39 :V22) : « Malheur donc à ceux dont les cœurs sont endurcis contre le rappel de Dieu.»

Pour cette raison, le croyant a toujours comme souci l’attendrissement de son cœur. Pour ce qui est des causes qui attendrissent le cœur on a :

La foi en Allah  (عز وجل), qui est la plus grande cause d’adoucissement du cœur. Le fait savoir qui est Allah  (عز وجل), de connaître Ses noms et Ses attributs attendrit le cœur du musulman. Et celui dont le coeur est attendri à l’écoute d’un verset ou d’un hadith, il sera réceptif et obéïssant, et il implorera le pardon d’Allah.

Allah a dit dans sourate Al Baqara (S2 :V285) : « Nous avons entendu et obéï. Seigneur, nous implorons Ton pardon. C’est à Toi que sera le retour.»

Une autre cause cause qui attendrit le cœur est la méditation du livre d’Allah et de Ses signes. A ce propos, Allah (عز وجل) a dit dans sourate Mohamed (S47 :V24) : « Ne méditent-ils pas sur le Coran ? Ou y a-t-il des cadenas sur leurs cœurs ? »

Le croyant qui médite le Coran a le cœur le plus adouci. Et lorsque cette personne lit le Coran, ses larmes coulent et son cœur s’humilie.

Allah a dit dans sourate Al Zoumar (S39 :V23) : « Dieu a fait descendre le plus beau des récits, un Livre dont [certains versets] se ressemblent et se répètent. Les peaux de ceux qui redoutent leur Seigneur frissonnent (à l’entendre); puis leurs peaux et leurs coeurs s’apaisent au rappel de Dieu. Voilà le [Livre] guide de Dieu par lequel Il guide qui Il veut. Mais quiconque Dieu égare n’a point de guide. »

Il nous incombe également de penser à la vie après la mort, au jour du jugement. De penser au paradis et ses délices ainsi qu’à l’enfer – qu’Allah nous en préserve – et ses supplices.

En prenant conscience que cette vie est éphémère, et que chacun d’entre nous la quittera tôt ou tard, cette vie d’ici-bas perdra de sa valeur à nos yeux, et nous nous rapprocherons des adorations, ce qui insha Allah, adoucira nos coeurs. En effet, le fait de se soucier de ce bas monde et de ses plaisirs est la chose qui rend le plus le cœur dur. Car cette vie nous plonge dans le souci de l’apparence et nous écarte des soucis du cœur. Et malheureusement, nous sommes trop nombreux à avoir tout misé sur l’apparence en délaissant le plus important, à savoir le cœur.

Le fait donc de penser à la vie après la mort attendrit le cœur après qu’il ait durci. Le jour du jugement a été appelé dans le Coran « Le jour du regret ». Allah a dit dans sourate Miriam (S19 :V39) : « Et avertis-les du jour du Regret, quand tout sera réglé; alors qu’ils sont [dans ce monde] inattentifs et qu’ils ne croient pas. »

Le jour du jugement sera un jour effrayant, il s’agit du jour où les regards se figeront et ou les enfants auront des cheveux blancs. Allah a dit dans sourate Al Mouzamil (S73 :V17) : « Un jour qui rendra les enfants comme des vieillards aux cheveux blancs. »

Ce jour est tellement effrayant que même l‘ enfant qui n’a pas de péché et dont la plume est levée aura les cheveux blancs. Qu’en sera-t-il de nous, qui avons noirci nos registres de par la multitude de nos péchés ?

Il s’agit du jour terrible et catastrophique, le jour où toute nourrice oubliera ce qu’elle allaitait,  du jour ou les gens se comporteront comme si ils étaient ivres alors qu’ils ne le sont pas.

Allah a dit dans sourate Al Hajj (S22 :V1 et 2) : « 1. Ô hommes ! Craignez votre Seigneur. Le séisme [qui précédera] l’Heure est une chose terrible. 2. Le jour où vous le verrez, toute nourrice oubliera ce qu’elle allaitait, et toute femelle enceinte avortera de ce qu’elle portait. Et tu verras les gens ivres, alors qu’ils ne le sont pas. Mais le châtiment de Dieu est dur. »

Ce jour les gens seront comme des papillons éparpillés, et les montagnes comme de la laine cardée, le jour de la remise des registres.

Allah a dit dans sourate Al Haqqa (S69 :V19 à 29) : « 19. Quant à celui à qui on aura remis le Livre en sa main droite, il dira : « Tenez ! Lisez mon livre. 20. J’étais sûr d’y trouver mon compte ». 21. Il jouira d’une vie agréable : 22. dans un Jardin haut placé 23. dont les fruits sont à portées de la main. 24. « Mangez et buvez agréablement pour ce que vous avez avancé dans les jours passés ». 25. Quant à celui à qui on aura remis le Livre en sa main gauche, il dira : « Hélas pour moi ! J’aurai souhaité qu’on ne m’ait pas remis mon livre, 26. et ne pas avoir connu mon compte… 27. Hélas, comme j’aurais souhaité que [ma première mort] fût la définitive. 28. Ma fortune ne m’a servi à rien. 29. Mon autorité est anéantie et m’a quitté ! ». »

Ce jour-là, Allah dira à Adam : Fais sortir de ta progéniture les gens de l’Enfer. Adam dira : Ô Allah, combien sont-ils ? Allah  (عز وجل) dira : De chaque mille, prend neuf cent quatre-vingt-dix-neuf. A ce moment les cheveux des enfants deviendront blancs, toute  femme enceinte avortera de ce qu’elle portait et tu verras les gens ivres, alors qu’ils ne le sont pas. Mais le châtiment d’Allah est dur.  {Rapporté par Boukhari et Mouslim}

Le jour du jugement, c’est le jour où le soleil se rapprochera des têtes des gens au point que les gens seront noyés. Les gens fuiront de leurs proches tellement ce jour sera effrayant.

Allah a dit dans sourate Abassa (S80 :V34 à 37) : « Le jour où l’homme s’enfuira de son frère, 35. de sa mère, de son père, 36. de sa compagne et de ses enfants, 37. car chacun d’eux, ce jour-là, aura son propre cas pour l’occuper. »

Mais il y a un  moyen d’être sauvé ce jour-là. Il faut pour ça avoir un coeur pur.

Allah a dit dans sourate Al Shouara (S26 :V88 et 89) : « 88. Le jour où ni les biens, ni les enfants ne seront d’aucune utilité, 89. sauf celui qui vient à Dieu avec un cœur sain ». »

Faisons donc tout pour attendrir nos cœurs, travaillons sur cela et n’oublions pas pourquoi nous sommes sur Terre.

Qu’Allah  (عز وجل) attendrisse mon cœur et le vôtre et qu’Allah améliore notre situation.

Et Dieu est le plus savant

admin

décembre 24th, 2019

4 Comments

4 Comments

  1. MUSTAPHA says:

    salam alikoum je suis un homme au coeur dur et allah m’a chatié aujourd’hui je reviens vers lui tout repentant je fais la priere qui m’aide beaucoup.
    allah aide nous sauve nous secours nous nous t’implorons matin et soir amine amine amine amine

  2. Sidi says:

    La vie ici bas, nous manipule nous rend inattentif,nous dévie chaque jour du rappel.
    Et le diable nous présente ce qu’on aime minimise les choses et fait que l’ont rapporte tout à plus tard pour plusieurs raisons grotesque.
    Si nous les regardons nous pouvons voir que nous sommes manipulé que par nos désires nos envies nos challenges.
    Et faite attention au choses que vous dites minimes car si vous additionner le tout vous verrez que vous vous êtes égaré.
    Comme le baigneur dans la mer dont la vue de dirige vers la mer et non le bord de mer.
    Il est attiré car l eau lui arrive au genoux la mer est belle et calme.
    Avançant de plus belle sans regarder derrière lui.
    Lorsque un tourbillons le saisi, il se retourne et réalise qu il à dévier son regard cherche ses amis sa famille espère être vu par eux.
    Mais il a trop obliquer il est trop loin personne ne se soucie de lui personne ne l’as vu.
    Il réalise qu’il a trop avancé vers les profondeur de couleurs sombre dont l éclat et la beauté l ont trompé.
    De retrouvant prisonnier la peur s’empare de lui il panique il se sent seul…
    Allah nous donne chaque jour l occasion de se retourné de voir si ont a pas dévié si on voit le bord de la bénédiction.
    Avant de se faire happé par la beauté éphémère.
    Par contre si le baigneur s’en échappe du tourbillons.
    Dans la vie on échappe pas à son heure fixé.
    Un conseil lorsque voys7vous rappelez d Allah et que vous voulez faire le dikr et que vous êtes empêché par vos travaux ou tâches et que vous vpis sentez une tristesse passagère qui disparaît quelque seconde après
    C’est que le diable vous manipule et vous fait oublié le rappel en sublimant l action en cours….levé vous et faire votre dikr.

  3. Mehloul says:

    Certes, Allah est celui vers qui se termine toute course, la vie nous epprouve, heureux celui qui s’en remet a Allah en toute circonstance malgre la difficulte que cela represente de tenter d oublier ce qui a ete perdu.
    Le retour vers Allah adoucit les peines, remplit le coeur de son amour.
    Celui qui s en remet a Allah voit sa condition s ameliorer, il s apaise et prdnd conscience que la vie est phemere et ne vaut pas la peine de se torturer pour elle.
    Revenons a Allah avec un coeur sain, debarassé du mal, de l’envie, des peches.
    Amine

  4. Momo says:

    Ce site donne de très bonnes explication que Allah me pardonne mes peches Inchallah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.